USA - Et si les édulcorants faisaient grossir ? (08/07/2008)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Arrêt tabagique et prise de poids > Prise de poids > USA - Et si les édulcorants faisaient grossir ? (08/07/2008)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 9 juillet 2008.


- Et si les édulcorants faisaient grossir ?

Une étude américaine vient de montrer que les boissons light favorisaient la prise de poids. Horreur ! Ces préparations sont pourtant supposées aider à faire régime ! Rassurez-vous, cet effet n’est observé que sur le long terme.

Le succès des produits allégés aux édulcorants
Les édulcorants sont très largement utilisés par les industriels de l’agroalimentaire pour proposer des produits allégés en sucre : boissons, desserts, biscuits, bonbons, etc.
Sous forme de sucrettes ou en poudre, ils sont également très intéressants pour sucrer le thé, le café, les yaourts, voire les crèmes et les gâteaux maisons.
L’objectif, remplacer le vrai sucre par du faux sucre dans le cadre d’un régime amaigrissant ou tout simplement pour aider à ne pas grossir. En effet, les édulcorants possèdent un pouvoir sucrant très élevé, mais n’apportent aucune calorie. (? ndlr)
Si a priori l’idée est excellente, est-ce vraiment bénéfique à long terme ? La suspicion n’est pas nouvelle, elle vient de gagner de nouveaux arguments grâce à une étude américaine.
Plus de 3 000 personnes ont été suivies durant plusieurs années afin de déterminer la relation entre la consommation d’édulcorants et la variation de l’indice de masse corporelle (IMC). Il s’avère que les édulcorants favorisent la prise de poids…

Les excès d’édulcorants sur la durée sont à éviter
Au terme des 7 à 8 années de suivi, les 1 250 personnes qui avaient un poids normal en début d’étude et qui buvaient plus de 21 boissons light édulcorées par semaine avaient deux fois plus de risque d’être en surpoids ou obèses, par apport aux sujets ne consommant aucune boisson sucrée aux édulcorants. Et entre ces deux extrêmes (aucune boisson light ou plus de 3 par jour), plus la quantité de boissons édulcorées augmente, plus l’IMC risque de s’élever.
Cette relation est valable quels que soient le sexe, le type d’alimentation à l’entrée dans l’étude, l’intensité de l’activité physique, la présence d’un diabète.

Les édulcorants, oui, mais pas à long terme
Il existerait donc une association entre les édulcorants et la prise de poids 7 à 8 années plus tard. Ce qui nous amène à trois conclusions :
1) Les personnes qui n’ont pas de problème de poids feraient mieux d’éviter de consommer régulièrement des édulcorants ;
2) Pour les personnes qui surveillent leur poids ou dans le cadre d’un régime amaigrissant, les édulcorants ne semblent pas dangereux à court terme. Ils représentent une aide précieuse pour limiter les calories ingérées et gérer l’appétence pour le sucré. A condition bien sûr de ne pas en abuser ;
3) En revanche, il semble préférable de ne pas faire un usage régulier des édulcorants sur le long terme, durant de nombreuses années. Au risque de voir l’effet inverse se produire : une augmentation du poids.

Fowler S. et coll., Obesity, publication accélérée en ligne, 5/06/2008.
Isabelle Eustache, journaliste santé, www.e-sante.fr, 08/07/2008

Haut de la page


Retour à « Prise de poids »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2018 Afdet