Suisse - Les femmes plus vulnérables aux carcinogènes du tabac dans le cancer du poumon (05/05/2009)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Tabagisme féminin > Suisse - Les femmes plus vulnérables aux carcinogènes du tabac dans le cancer (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 5 mai 2009.


- Les femmes plus vulnérables aux carcinogènes du tabac dans le cancer du poumon

Les femmes seraient plus vulnérables aux carcinogènes du tabac, selon de nouveaux résultats présentés à la Conférence multidisciplinaire sur l’oncologie thoracique (EMCTO) le dimanche 3/05/2009 à Lugano (Suisse).
Certaines études ont déjà montré une plus grande fragilité des femmes par rapport au tabagisme, d’autres non. Le Dr Martin Frueh de l’hôpital Saint-Gall (Suisse) et ses collègues ont revu les données concernant 683 patients traités dans leur centre pour un cancer du poumon entre janvier 2000 et décembre 2005, et ils ont comparé les hommes et les femmes sur l’âge, le tabagisme, l’histologie, le stade et le traitement.
Les patients étaient des hommes à 70 %. Les femmes étaient touchées plus jeunes avec un âge médian au diagnostic de 64 ans contre 67 ans pour les hommes. Parmi les patients de moins de 50 ans, 30 étaient des femmes (14 % de la cohorte) et 28 (6 %) des hommes.
Les hommes fumaient plus que les femmes (50 versus 30 paquet-années). Les hommes avaient plus souvent un carcinome épidermoïde (37 % vs 17 %), alors que les femmes avaient plus d’adénocarcinomes (50 % vs 28 %). Le taux de cancers à petites cellules était similaire (17 % vs 15 %).
La proportion de cancers de stade IV était élevée chez les hommes et chez les femmes (41 %). Les traitements étaient similaires. La médiane de la survie globale était de 10 mois.
« Nos résultats suggèrent que les femmes ont une susceptibilité accrue aux carcinogènes du tabac », concluent les médecins suisses dans un communiqué de l’EMCTO.
Ces données renforcent la prise de conscience actuelle sur les risques plus élevés des femmes vis-à-vis du tabagisme, commente le Dr Enriqueta Felip de l’Hôpital universitaire Val d’Hébron à Barcelone, co-président de la conférence.
Une autre étude présentée à la conférence montre que les femmes ont de meilleurs résultats que les hommes après la chirurgie. Le Dr Bassel Al-Alao de l’Hôpital St-James à Dublin et ses collègues ont étudié 640 patients opérés pour un cancer du poumon non à petites cellules (NAPC) sur une période de 10 ans dont 239 femmes (37,3 %). La cohorte comptait 38 % de fumeurs, 55,4 % d’anciens fumeurs et 6,6 de non fumeurs.
La médiane de la survie après la chirurgie était de 2,1 ans pour les hommes contre 4,7 ans pour les femmes.
L’étiologie épidermoïde était associée au tabagisme et au sexe masculin. L’analyse multivariée montre que le sexe féminin, un âge plus jeune, une tumeur plus petite et un stade histologique postopératoire plus bas étaient des facteurs indépendants de meilleure évolution.

D’après APM Santé - /sl/tn/ajr 05/05/2009
Transmis par Pascale Sommero OFT 12/05/2009

Encore des paquets année ! Certains sont vraiment indécrottables ! (Ndlr)


Retour à « Tabagisme féminin »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2019 Afdet