Belgique - Un cancer sur quatre est lié au tabagisme (02/06/2008)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Tabacologie Europe > Tabacologie Belgique > Belgique - Un cancer sur quatre est lié au tabagisme (02/06/2008)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 2 juin 2008.


- Un cancer sur quatre est lié au tabagisme

25 % des nouveaux cas de cancers détectés ont un lien avec le fait de fumer, révèle lundi une étude du Réseau européen pour la prévention du tabagisme et dont l’objectif est d’améliorer la participation des médecins généralistes dans la lutte contre le tabagisme en Europe.
Dans 72 % des cas, c’est le patient lui-même qui demande à son généraliste de l’aider à arrêter de fumer, alors que cette initiative n’est prise par le médecin généraliste que dans 20 % des cas. Le réseau européen s’est basé sur une liste de 15 recommandations destinées aux politiques, afin d’accroître la participation des généralistes dans la lutte contre le tabac. Parmi elles on retrouve l’importance d’aider tous les professionnels de la santé à arrêter de fumer et celle d’impliquer les médecins généralistes dans des projets de recherche sur la prévention.
Grâce au projet ’General practionners and the Economics of Smoking Cessation’ (PESCE), le Réseau européen pour la prévention du tabagisme a ainsi tenté de définir les moyens qui permettraient une augmentation de l’implication des médecins dans la lutte contre le tabac en analysant les bénéfices à long terme sur la santé et la croissance économique induite par l’arrêt de fumer. Le but final étant d’élaborer un modèle pour introduire la médecine préventive dans les systèmes nationaux de santé en utilisant les interventions des généralistes contre le tabac comme exemple.
L’étude démontre ainsi que les gains économiques qui peuvent être engrangés par l’arrêt de fumer sont « potentiellement très larges ».
« Parfois le médecin généraliste ne conseille pas aux femmes enceintes d’arrêter de fumer car il ne veut pas intervenir dans la vie privée de la famille », explique Sibylle Fleitmann, coordinatrice du projet PESCE et qui met ainsi en avant l’importance d’impliquer davantage les généralistes. Mais pour beaucoup de généralistes, les conditions d’exercice ne permettent pas de s’occuper du tabac, certains se plaignent du manque d’informations et d’enseignement, ou encore de l’absence de connaissance des méthodes de sevrage et de produits.
En outre, très peu de formations sont à la disposition des médecins et celles existantes sont souvent jugées trop longues ou contraignantes par les médecins, qui préfèrent alors choisir une autre spécialisation. L’étude a ainsi travaillé sur l’importance de revoir le système de prévention et l’enseignement des médecins. La recherche pointe également le faible nombre de généralistes qui envoient leurs patients chez des spécialistes en tabacologie, particulièrement en Flandre ou le relais est mal exercé.
En Belgique, 27 % de la population fument, soit 2 600 000 fumeurs et 13,4 milliards de cigarettes ont été vendues en Belgique en 2006. Le tabac est pourtant, comme l’annonce le rapport du PESCE, « la cause évitable la plus importante de cancer ». « Les gens pensent que fumer ne provoque que le cancer du poumon, mais il provoque aussi le cancer de la vessie, du pancréas, du larynx ou encore de l’estomac », insiste le Dr Michaël Callens, des Mutualités Chrétiennes de Belgique.

Belga 7/7 02/06/2008
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1518/Sante/article/detail/297703/2008/06/02/Un-cancer-sur-quatre-est-lie-au-tabagisme.dhtml
----
Retour à « Tabacologie Belgique »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2019 Afdet