Belgique - Contre le tabagisme passif chez l’enfant et la femme enceinte (13/05/2008)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Tabacologie Europe > Tabacologie Belgique > Belgique - Contre le tabagisme passif chez l’enfant et la femme enceinte (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 13 mai 2008.


- Contre le tabagisme passif chez l’enfant et la femme enceinte

A l’occasion de la Semaine de la famille, une nouvelle campagne contre le tabagisme passif, baptisée « On est si bien sans tabac, protégeons-nous du tabagisme passif », a été lancée par le Fonds des Affections Respiratoires (Fares) et la Vlaamse Vereniging voor respiratoire gezondheidszorg en tuberculosebestrijding (VRGT), afin de protéger les femmes enceintes et les enfants du tabagisme passif face auquel ils sont particulièrement vulnérables.
Le tabagisme passif est l’inhalation involontaire de la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs. Cette fumée contient la plus grande concentration en produits toxiques, dont le monoxyde de carbone (CO).
Les bébés et les jeunes enfants sont particulièrement sensibles à la fumée car leurs poumons et leur cerveau sont en pleine croissance. Des études scientifiques montrent que fumer en présence d’un nourrisson augmente chez celui-ci le risque de mort subite. Outre une irritation des yeux, du nez et de la gorge, l’enfant a également tendance à faire davantage de rhinopharyngites, d’otites, de pneumonies et de bronchites. Avec la croissance, la fumée passive augmente par ailleurs le risque de crises d’asthme.
Le tabagisme passif est également nuisible pour la femme enceinte et son bébé, le monoxyde de carbone et la nicotine étant transmis à l’enfant par le sang du cordon ombilical. L’exposition d’une femme enceinte au tabagisme passif contribue ainsi à la mauvaise oxygénation du bébé.
La sensibilisation à la problématique du tabagisme passif est l’un des objectifs du Plan national de lutte contre le cancer présenté par la ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx (PS). Il y est prévu que le budget destiné à la prévention soit augmenté, de même qu’aux structures de soutien aux patients atteints du cancer. Il envisage par ailleurs le remboursement des consultations d’aide à l’arrêt du tabac effectuées par un tabacologue. Jusqu’à présent, celles-ci sont remboursées uniquement pour les femmes enceintes et leur partenaire fumeur sous certaines conditions.
Ce 15 mai, l’Hôpital des Enfants/Reine Fabiola prend une part active à la campagne lancée par le Fares et la VRGT en veillant à proposer aux parents des conseils et informations sur le tabagisme. Il leur sera également possible de tester leur taux de monoxyde de carbone.
Pour obtenir l’adresse d’un tabacologue ou des conseils sur l’arrêt du tabac, le fumeur peut contacter la Ligne gratuite Tabac Stop au 0800.111.00.
Un tabacologue y répond du lundi au vendredi, de 15 h à 19 h. De plus amples informations sont disponibles sur le site internet www.grossessesanstabac.be .

Belga 7sur7, 13/05/2008
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1523/Famille/article/detai
l/274186/2008/5/13/Contre-le-tabagisme-passif-chez-l-enfant-et-la-femme-enceinte.html


Retour à « Tabacologie Belgique »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2019 Afdet