France - Moyens pour arrêter de fumer sans prendre un gramme (23/04/2009)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Arrêt tabagique et prise de poids > Prise de poids > France - Moyens pour arrêter de fumer sans prendre un gramme (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 23 avril 2009.


- Moyens pour arrêter de fumer sans prendre un gramme

Quels sont les moyens pour arrêter de fumer sans prendre un gramme ? Quelques conseils pourront vous aider à garder la ligne et à retrouver du bien-être, un seul mot d’ordre : être motivé !
D’une façon générale, les femmes (plus que les hommes) redoutent d’arrêter de fumer car elles craignent de prendre des kilos superflus. Après l’arrêt du tabac, la prise de poids est bien réelle mais elle n’excède jamais 4 kg. Au-delà, ce n’est plus le sevrage de la cigarette qui vous pousse au grignotage et à l’embonpoint, mais uniquement votre gourmandise.
Il faut savoir avant tout que les personnes prédisposées à la prise de poids sont celles qui avaient déjà une mauvaise alimentation avant d’arrêter de fumer (un fumeur pèse en général 3 à 4 kg de moins qu’un non-fumeur).
Certaines personnes décident de suivre un régime quelques semaines avant d’arrêter de fumer pour équilibrer une prise de poids éventuelle. Ce n’est pas une bonne idée de se lancer dans un régime à ce moment précis, cela cumule plusieurs types de frustration, or pour ne pas reprendre la cigarette, il vous faut avant tout retrouver des sensations de bien-être.
La nicotine produit un effet sevrant : quand vous fumez, la sensation de faim est diminuée, et un paquet par jour permet de brûler jusqu’à 200 calories ! Fumer permet de freiner l’apparition de graisses d’où la difficulté d’arrêter.
Le premier mois, pour ne pas vous jeter sur les sucreries, armez-vous de patchs, mâchez des gommes nicotinées, au-delà d’un mois leur consommation est déconseillée car le but est de se sevrer de la nicotine ! Vous pouvez par contre utilement croquer des pommes pour vous hydrater, couper une éventuelle sensation de faim tout en retrouvant du bien-être.
L’avantage de ces traitements pharmacologiques est de prévenir les comportements alimentaires à risque en réduisant d’une part la dépendance et la prise de poids. N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin traitant ou alors faites appel à un tabacologue.
À chaque sensation de manque, buvez beaucoup d’eau, ainsi le sentiment de faim disparaîtra. Le premier mois, buvez en moyenne jusqu’à deux litres par jour : cela vous permettra d’éliminer la nicotine de votre organisme et de garder la ligne.
Autre substitut à la cigarette conseillé : le bâton de réglisse. Au moins vos mains sont occupées et le goût agréable de la réglisse vous fera oublier le délicieux muffin qui vous fait de l’œil... Seul inconvénient : la coloration en jaune de la langue et des dents... Pendant le premier mois, vous pouvez aussi mâcher des chewing-gums, des bonbons sans sucre, évitez seulement d’en abuser !
Avec les bonnes résolutions, adoptez un mode de vie plus sain, garant de votre bien-être. C’est le bon moment pour se remettre au sport afin de décrasser vos poumons ! Prenez l’air et faites du jogging ou alors inscrivez-vous dans une salle de sport ! On vient en général à bout d’une addiction en la remplaçant par une autre...
Veillez à respecter trois vrais repas par jour. Une fois tournée la page « clope », vous retrouverez le goût et l’odorat. Mangez équilibré pour bien réussir votre sevrage. Pour lutter contre le grignotage offrez-vous quelques collations au cours de la journée en mangeant des fruits, des légumes crus ou des barres céréalières allégées en sucres.
S’il est déconseillé de suivre un régime au cours des deux premiers mois de sevrage, rien ne vous empêche de consulter un diététicien pour avoir des conseils dans cette période difficile. Cette prise en charge vous donnera le sentiment d’être soutenue et cela vous permettra au moins d’éviter de grossir pendant cette étape.
Notre conseil
En réalité, seule une volonté de fer vous permettra de venir à bout de cette vilaine addiction, les substituts peuvent vous éviter de replonger dans le cercle vicieux du tabac à condition de ne pas en abuser. Un conseil : arrêtez d’en prendre au bout d’un mois.

Amélie Ermenault www.plurielles.fr 23/04/2009
http://www.plurielles.fr/sante-forme/regimes/10-exercices-minceur-a-faire-au-bureau-4389320-402.html

Voilà ce que peuvent lire nos patientes sur Internet ! Pas que du bon ! Encore une fois, une journaliste répand des idées fausses – « seule une volonté de fer vous permettra de venir à bout de cette vilaine addiction » ou « Autre substitut à la cigarette conseillé : le bâton de réglisse » ou encore le sempiternel « buvez beaucoup d’eau, ainsi le sentiment de faim disparaîtra ». Mais bon, ce n’est qu’une journaliste, alors …(Ndlr)

Haut de la page


Retour à « Prise de poids »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2019 Afdet