France - Le prix des cigares et des cigarillos vont augmenter (24/10/2014)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Tabacologie Europe > Tabacologie France > France - Le prix des cigares et des cigarillos vont augmenter (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 10 décembre 2014.


- Le prix des cigares et des cigarillos vont augmenter

Contre l’avis du gouvernement, les députés ont adopté un amendement visant à aligner la fiscalité des cigarettes sur celle des cigares. Le paquet de 20 cigarillos le plus vendu devrait augmenter de 10 euros.
Après les fumeurs de cigarettes, les amateurs de cigares et cigarillos sont passés dans le viseur des députés. Hier, ces derniers ont adopté, dans le cadre de la discussion du projet de budget de la Sécurité sociale, un amendement visant à aligner les taxes de ces deux produits sur celles appliquées aux cigarettes. Autrement dit, le droit de consommation, qui était de 27,57% sur les cigares et cigarillos passerait à 64,70%, comme pour les cigarettes.
L’amendement, porté par l’ancienne ministre socialiste Michèle Delaunay et cosigné par des socialistes et des écologistes, impactera fortement le portefeuille des consommateurs.
Selon l’Association des Fournisseurs de Cigares en France (AFCF), qui représente la quasi-totalité des fabricants des cigares et cigarillos commercialisés par les buralistes, « si cet amendement est confirmé lors de la navette parlementaire, le paquet de 20 cigarillos (de Café-Crème, référence la plus vendue sur le marché français avec 3,15 millions de boîtes écoulées en 2013) passerait de 7 à 17,60 euros, soit une augmentation de plus de 10 euros », déplore-t-elle dans un communiqué.

« Une perte de recette fiscale en provenance des cigares et cigarillos de 158 millions d’euros »
(Association des Fournisseurs de Cigares en France (AFCF)
L’alignement de la taxation des deux produits, plusieurs fois proposée, s’était jusqu’ici toujours heurtée au rejet des parlementaires. L’amendement de Michèle Delaunay a également reçu un avis défavorable de la Commission des Affaires sociales et du gouvernement. « La France est le pays d’Europe continentale qui pratique les tarifs les plus chers » et les cigares et cigarillos ne représentent que « 2 % du marché en volume », a souligné le secrétaire d’État au Budget Christian Eckert, assurant qu’« augmenter la fiscalité fait augmenter les achats illégaux ». Mais pour Michèle Delaunay, pas question de favoriser ce marché de niche du tabac car « la nocivité est exactement la même » que pour les cigarettes.
Dans son communiqué, l’AFCF prévient que la mesure aura des « conséquences immédiates » en 2015, à savoir l’effondrement des ventes de cigares et cigarillos dans le réseau des buralistes français et donc « une perte de recette fiscale en provenance des cigares et cigarillos de 158 millions d’euros ». Mais d’après Michèle Delaunay, l’enjeu est avant tout sanitaire car « le tabac est aujourd’hui dans le monde la première cause de décès ».
La ministre de la Santé Marisol Touraine a présenté fin septembre un plan de lutte anti-tabac qui prévoit notamment l’introduction du paquet de cigarettes « neutre » dans les bureaux de tabac français début 2016, l’interdiction de la cigarette électronique dans certains lieux publics et même le tabac dans les voitures ayant des enfants à bord. Ces mesures devraient être complétées l’an prochain par une nouvelle hausse du prix du paquet de cigarette.

Hayat Gazzane lefigaro.fr 24/10/2014

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2019 Afdet