France - Tabac : paquets neutres, voitures non-fumeurs et publicités chocs (25/09/2014)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Tabacologie Europe > Tabacologie France > France - Tabac : paquets neutres, voitures non-fumeurs et publicités chocs (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 10 décembre 2014.


- Tabac : paquets neutres, voitures non-fumeurs et publicités chocs

Revue de détail des mesures du programme de lutte contre le tabagisme, dont la plupart devraient faire l’objet d’amendements au projet de loi de santé bientôt examiné au Parlement.
« Nous ne pouvons plus nous résigner à ce que le tabac tue dans notre pays l’équivalent d’un crash d’avion de ligne par jour, avec 200 passagers à bord ! », s’est indignée, jeudi, Marisol Touraine, avant de détailler les mesures de son programme de réduction du tabagisme. Face à une « situation qui empire », la ministre de la Santé entend « agir différemment ».

La cigarette ne devra plus être un objet glamour
Même forme, même taille, même couleur et même typographie pour tous : le paquet dit « neutre », déjà instauré en Australie et en projet en Grande-Bretagne, devrait faire son apparition en 2016 chez les buralistes français. C’est, revendique Marisol Touraine, la mesure phare du plan présenté hier, bien que certains doutent de son efficacité sur la consommation. Cependant, selon le Comité national contre le tabagisme qui évoque sur Internet « 60 études publiées sur ce thème à ce jour », le paquet neutre diminue clairement l’image positive de la cigarette, et donne davantage envie d’arrêter. Pour définitivement enlever au tabac tout côté « ludique », les arômes artificiels seront interdits. Quand à la publicité, elle sera prohibée partout, même dans les bureaux de tabac où passent « 10 millions de personnes par jour », selon la ministre.

Effacer le tabac de la vie des plus petits
Un amendement dans la loi de santé interdira de fumer en voiture en présence d’enfants de moins de 12 ans. Au-delà, la ministre compte sur les adolescents pour râler assez fort contre leurs parents fumeurs… La cigarette sera également bannie des « espaces publics de jeux » ; la ministre espère ainsi que le tabac ne soit plus un élément « normal » dans la vie des enfants.
Pour faciliter la mise en œuvre de ces deux nouvelles mesures, les policiers municipaux seront habilités à « exercer des contrôles sur la règlementation liée au tabac », a expliqué Marisol Touraine.

E-cigarette : je t’aime… moi non plus
« Je ne confonds pas e-cigarette et cigarette tout court », a affirmé la ministre, jugeant que « tout ce qui peut aider à arrêter est bon à prendre ». Cependant, l’e-cigarette ne doit pas devenir une nouvelle façon « acceptable » de fumer ni inciter les jeunes à entrer dans le tabac. La publicité pour les e-cigarettes sera donc, exceptée sur les lieux de vente, limitée par un décret signé ce jeudi, avant son interdiction à partir du 20 mai 2016 par une circulaire européenne. Le vapotage sera interdit au travail, dans les écoles et dans les moyens de transport.

Une campagne choc sur le modèle de la Sécurité routière
Deux spots publicitaires, réalisés par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), seront diffusés jusqu’au 22 octobre. Objectif : convaincre les fumeurs d’arrêter, mais aussi leurs proches de les y inciter. On y entend, en voix off, une femme parlant à ses enfants ou un homme à sa compagne : des larmes dans la voix, chacun dit adieu à ceux qu’il aime. « Le tabac tue 1 fumeur sur 2 », concluent ces deux spots.
Sur Internet, une infographie animée sera diffusée, donnant des chiffres chocs sur la consommation de tabac et les morts qu’on lui doit.

Motiver les médecins traitants et leurs patients
Les médecins traitants doivent davantage sensibiliser leurs patients fumeurs aux dangers du tabac et les aider à arrêter. L’arrêt du tabac fera donc partie des « objectifs de santé publique », dont le respect conditionne en partie la rémunération des médecins.
Les outils d’aide au sevrage seront mieux remboursés (jusqu’à 150 euros, au lieu de 50 actuellement) pour les jeunes de moins de 30 ans, les précaires et les malades du cancer, jugés « prioritaires » par la ministre.

Les industriels du tabac paieront… peut-être
Pour financer la lutte contre le tabagisme, un fonds dédié devrait être financé notamment par l’industrie du tabac. « Des propositions existent, notamment d’origine parlementaire », a indiqué la ministre. Ajoutant pudiquement que celles-ci « soulèvent des questions juridiques et techniques que nous nous employons à surmonter »…

Du lobbying, mais en toute transparence
« Comme d’autres industries, les industriels du tabac veulent influencer les décideurs et la population. C’est le propre des lobbys », a noté Marisol Touraine. Ces « pratiques de communication » (financement de colloques, de programmes de recherche, dons à des associations, mécénat…) ne seront pas interdites mais rendus « plus transparentes » grâce à la création d’un site Internet dédié.

Mieux lutter contre la contrefaçon
Certains craignent que le commerce illégal ne soit favorisé par le paquet neutre. Les contrôles, promet Marisol Touraine, seront renforcés contre la contrebande, la contrefaçon, la vente sur Internet et à la sauvette. Un plan d’action interministériel spécifique devrait être prochainement annoncé sur cette question.

Soline Roy lefigaro.fr 25/09/2014
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/09/25/22823-tabac-paquets-neutres-voitures-non-fumeurs-publicites-chocs?a1=DOL-1506119&a3=77-4120890&a4=DOL-1506119-77-4120890

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2019 Afdet