France - Des images chocs sur les paquets de cigarettes en 2010 ? (03/11/2009)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Vie quotidienne et tabac > Publicité et tabac > France - Des images chocs sur les paquets de cigarettes en 2010 ? (03/11/2009)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 3 novembre 2009.


 Des images chocs sur les paquets de cigarettes en 2010 ? (03/11/2009)

« Pour combattre le tabagisme, nous disposons d’un arsenal de mesures », a souligné le président Sarkozy le lundi 02/11/2009 à Marseille.
Il a cité en premier la hausse des prix des cigarettes et, en second, « les avertissements visuels qui atténuent l’image positive de la cigarette ». Il n’a pas donné de date pour l’entrée en vigueur de cette mesure emblématique, très attendue par les spécialistes de la lutte anti tabac.
Le dossier est entre les mains du ministère de la Santé depuis 2008. Un arrêté devrait être publié avant la fin de l’année. Le temps que les industriels écoulent leurs paquets déjà conditionnés, ce n’est pas avant la fin de l’année 2010 que l’on devrait voir des images chocs sur les paquets de cigarettes.

« La décision est prise. Elle est irrévocable », assure-t-on à l’Élysée.
Plusieurs pays européens comme la Belgique, le Royaume-Uni, la Finlande et la Lituanie ont déjà pris cette mesure dissuasive. Les photos et les avertissements qui les accompagnent montrent et pointent les effets délétères directs ou indirects du tabac sur la santé humaine.
Sur certains paquets on peut voir une plaie béante provoquée par une tumeur liée au tabagisme, une bouche édentée ou un bébé prématuré dans sa couveuse.
Les « avertissements visuels » sont efficaces contre la consommation de tabac, comme l’ont montré plusieurs études. Ils sont recommandés dans la lutte anti tabac depuis 2005 par l’OMS.
La Commission de Bruxelles incite les pays de l’Union à l’adopter. Le tabagisme représente, en effet, le premier facteur de risque connu de la maladie. « 27 % des cancers chez l’homme et 6,1 % cas de cancers chez la femme lui sont attribuables », rappelle le rapport Grünfeld, qui fixe comme objectif dans les prochaines années de réduire de 30 % à 20 % le nombre de fumeurs en France.

Cap à suivre
Cet objectif est loin d’être acquis. En effet, depuis 2004, le nombre de paquets de cigarettes achetés dans notre pays a cessé de baisser. Il stagne, comme le souligne le rapport Grünfeld, alors qu’entre 2002 et 2005 il a connu une baisse drastique puisqu’on est passé de 80 milliards de paquets achetés par an à 55 milliards en 2005. Une diminution drastique due à une augmentation de 1,40 € des paquets de cigarettes. Par comparaison, la hausse de 30 centimes d’euros sur chaque paquet votée la semaine dernière à l’Assemblée apparaît insuffisante à beaucoup de spécialistes. Le cap à suivre est connu.
Dans un rapport sur l’efficacité comparée de différentes voies d’action sur la lutte contre le tabac, la Banque mondiale a montré que les actions qui portent sur la demande (augmentation des prix, suppression de toute publicité, interdiction de fumer) sont plus efficaces que la plupart des actions sur l’offre (prohibition, restriction de l’accès pour les mineurs).

Yves Miserey www.lefigaro.fr 03/11/2009
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/11/03/01004-20091103ARTFIG00020-des-images-chocs-sur-les-paquets-de-cigarettes-en-2010-.php

Les tabacologues ne font pas partie des spécialistes de la lutte anti tabac, c’est pourquoi nous réfutons ce qui passe pour être une certitude : non, les photos « choc » ne font pas arrêter.
Les études sont biaisées puisque lorsque la question est posée à un fumeur, c’est sa raison qui fonctionne et sa réponse est celle qui est retenue dans les statistiques. Mais lorsque le besoin est là, ce n’est plus la raison qui « commande » mais c’est l’addiction.
Quant aux jeunes, dans les pays où cette mesure est déjà mise en place, ils font collection des photos en question car c’est « gore ». Les images de certains jeux vidéos qu’ils apprécient sont bien pires que celles proposées par l’OMS et l’UE. En fait, il s’agit d’une mesure peu coûteuse pour l’État qui peut ainsi montrer qu’il fait quelque chose pour lutter contre ce fléau qu’est le tabagisme !
Les tabacologues (les vrais, les diplômés qui ne se commettent pas avec l’industrie pharmaceutique ou avec les cigarettiers) connaissent les problèmes liés au tabagisme mais ils ne sont pas consultés (Ndlr).


Retour à « Publicité et tabac »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2024 Afdet