France - Augmentation du tabac de 6 % au 1er octobre 2012 (27/06/2012)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Les formes du tabagisme > La cigarette > France - Augmentation du tabac de 6 % au 1er octobre 2012 (27/06/2012)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 27 juin 2012.


 Augmentation du tabac de 6 % au 1er octobre 2012 (27/06/2012)

Le ministre du Budget Jérôme Cahuzac a annoncé ce mardi 26 juin 2012 que la hausse prévue par le gouvernement précédent aurait bien lieu à l’automne. Les buralistes s’inquiètent.
Tous les paquets de cigarettes devraient coûter plus de six euros à partir du premier octobre 2012. Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a confirmé ce mardi sur BFM TV que la hausse des prix prévue par le précédent gouvernement aurait bien lieu. Il s’agirait de la quatrième augmentation annuelle de 6 %, intervenant à l’automne. Le paquet de cigarette le plus vendu, celui de Marlboro, devrait ainsi atteindre 6,50 euros.
Cette hausse établie en accord avec la filière, provoque l’inquiétude des buralistes et cigarettiers, notamment parce que la dernière augmentation en octobre 2011 a provoqué une baisse des ventes. C’est « trop tôt et trop fort », estime le patron des buralistes, Pascal Montredon, qui craint que l’annonce avant les vacances d’une augmentation dès septembre ne conduise beaucoup de vacanciers « à faire le plein » de cigarettes achetées moins cher à l’étranger. « La dernière hausse a provoqué un fort ralentissement des ventes, entre 4 et 5 % des ventes en France, preuve d’une hausse du marché parallèle », c’est-à-dire des achats à l’étranger (Belgique, Luxembourg, Espagne où les cigarettes peuvent être 30 % moins chères), sur Internet, ou illégalement dans la rue, explique-t-il. Dans les zones frontalières, les baisses atteignent de 8 à 10 %.
Yves Trévilly, porte-parole de British American Tobacco, a rappelé que la dernière hausse de 6 % (soit 30 centimes par paquet) a provoqué une baisse des « ventes officielles ». Cela représente « un manque à gagner de 500 millions d’euros pour l’État », assure-t-il. Si l’augmentation des prix permet au marché de resté en croissance malgré la baisse des volumes vendus (+ 2,7 % de janvier à avril 2012, par rapport aux mêmes mois de 2011), Yves Trévilly craint que la prochaine hausse des prix ne provoque une nouvelle baisse des ventes, suffisante pour engendrer « une perte fiscale ».
En 2011, le tabac a rapporté 13,7 milliards d’euros à l’État sous forme de taxes.
L’essentiel est affecté au budget de la santé.

D’après l’AFP et lefigaro.fr 27/06/2012
http://www.lefigaro.fr/conso/2012/06/26/05007-20120626ARTFIG00645-le-prix-du-tabac-va-augmenter-de-6-en-septembre.php

Notes de la rédaction :
Quid de l’augmentation du prix du paquet de tabac à rouler ?
Petits calculs à l’attention des tabacologues curieux
Sur un paquet de 20 Marlboro vendu 6,20 euros, le bureau de tabac gagne 0,496 euro soit, pour 100 paquets, 49,60 euros.
Sur un paquet de 20 Marlboro vendu 6,50 euros, le bureau de tabac gagne 0,52 euro soit, pour 100 paquets, 52 euros.
Pour gagner le même montant avec le nouveau prix qu’avec l’ancien, le bureau de tabac doit seulement vendre 49,6/0,52= 95 paquets.
Une baisse des ventes de 5 % lui conserve son revenu. Il faut donc une baisse des ventes supérieure à 5 % pour que le buraliste perde du revenu. Or, habituellement, pour une augmentation de 6 %, la baisse des ventes est de 4 %. Dans ce cas le buraliste voit son bénéfice augmenté de 0,52 euro pour 100 paquets vendus soit + de 1 % ! De quoi se plaignent-ils ?


Retour à « La cigarette »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2024 Afdet