États-Unis - La varénicline réduit la consommation des dépendants alcooliques (05/06/2013)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Thérapeutiques > France - Produits non nicotiniques > Varénicline (Champix) > États-Unis - La varénicline réduit la consommation des dépendants (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 5 juin 2013.


 La varénicline réduit la consommation des dépendants alcooliques (05/06/2013)

Commercialisée sous le nom de Champix ®, la varénicline pourrait représenter une option pour le traitement de la dépendance alcoolique. Un essai contre placebo mené aux indique un effet significatif.
Le tabagisme et la dépendance éthylique sont souvent associés. « Étant donné les similitudes génétiques et neurochimiques, il n’est pas surprenant qu’un traitement destiné à l’arrêt du tabac soit également utile pour la suppression de la dépendance à l’alcool », note l’auteur principal, Raye Litten. Il présente la première étude clinique multisites, évaluant la sécurité et l’efficacité de la varénicline chez une population de fumeurs et de non-fumeurs souffrant d’une dépendance à l’alcool.

Agoniste partiel
La varénicline agit en tant qu’agoniste partiel des récepteurs nicotiniques à l’acétylcholine. Ces récepteurs sont impliqués dans les dépendances à la nicotine mais aussi à l’alcool. Les études préliminaires chez les modèles animaux ont montré une réduction de la consommation d’alcool sous l’effet de ce produit.
L’équipe des chercheurs américains a randomisé 200 adultes dépendants à l’alcool qui ont reçu soit la varénicline, soit un placebo, pendant 13 semaines. Les personnes consommaient en moyenne 35 à 38 boissons par semaine (respectivement pour les femmes et les hommes) avant d’être inclus.

Réduction de 22 %
Les résultats montrent un effet significatif de la varénicline comparativement au placebo sur la réduction de l’usage de l’alcool. Par exemple, le nombre des jours de prise intense d’alcool par semaine décroît de 22 %.
Les auteurs indiquent que les effets de la varénicline sont comparables à ceux de l’acamprosate et de la naltrexone, deux médicaments indiqués dans la dépendance à l’alcool.
L’envie compulsive de consommer de l’alcool est significativement réduite chez les sujets ayant la varénicline et l’effet est similaire chez les fumeurs et les non-fumeurs.

Dr Béatrice Vuaille 05/06/2013

Source : Journal of Addiction Medicine, 03/06/2013.
http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/addictologie-alcoologie/la-varenicline-reduit-la-consommation-d-alcool-des-dependants?ku=D9CvCAw9-zv6E-7xy5-D989-589ww556w6y5


Retour à « France - Produits non nicotiniques »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2023 Afdet