France - La luminothérapie : explications (25/11/2008)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Thérapeutiques > France - Traitements d’appoint > France - La luminothérapie : explications (25/11/2008)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 25 novembre 2008.


 La luminothérapie : explications (25/11/2008)

C’est indéniable, notre exposition à la lumière du jour est très fortement diminuée en hiver. Elle est très limitée en durée (le soleil se lève tard et se couche très tôt), tandis que l’intensité lumineuse est très faible en hiver (le soleil peine à atteindre le zénith, sans parler de la grisaille). Or ce manque d’exposition à la lumière retentit sur notre cerveau. La lumière règle notre rythme veille/sommeil (jour/nuit) et contribue à la production de certaines hormones et neurotransmetteurs lesquels interfèrent avec notre humeur.
La mélatonine notamment est une hormone sécrétée la nuit et qui nous aide à dormir. Inversement, le matin, la sécrétion de la mélatonine s’arrête, ce qui facilite notre réveil. Mais pour cela, il est nécessaire de se réveiller avec la lumière du jour. Or l’hiver, il fait encore nuit à 7 h du matin.
Résultat, en hiver, nous sommes fatigués et déprimés, c’est ce qu’on appelle la dépression saisonnière. Il s’agit d’une altération passagère et légère de l’humeur. Autrement dit, rien à voir avec une véritable dépression laquelle relève d’une prise en charge médicale.
Puisque la lumière du jour joue un rôle prépondérant dans ce phénomène de déprime hivernale, il est judicieux d’augmenter notre exposition durant l’hiver de façon artificielle en utilisant des lampes capables de reproduire une lumière naturelle du jour. Ce marché est en pleine explosion en France. On trouve à tous les prix toutes sortes d’appareils, allant de la lampe portable à celle que l’on fixe au-dessus de sa glace de salle de bain, en passant par celle que l’on installe sur son bureau, sans parler des simulateurs d’aube (diffusion d’une lumière d’intensité progressivement croissante).

Dr Philippe Presles, www.e-sante.fr, 25/11/2008
Soif de lumière - La luminothérapie : une solution à la dépression saisonnière
Rosenthal Norman et Pons Gérard, éditions Jouvence.
(1) Golden RN et coll., Am. J. Psychiatry, 162 (4) : 656-62, 2005.


Retour à « Traitements d’appoint »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2024 Afdet