France Île de la Réunion - Licence de vente de tabac : inquiétude et colère des petits commerçants (08/07/2011)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Vie quotidienne et tabac > France Île de la Réunion - Licence de vente de tabac : inquiétude et (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 22 avril 2023.


 Licence de vente de tabac : inquiétude et colère des petits commerçants (08/07/2011)

Jusqu’à présent, contrairement à la métropole, la vente de cigarettes restait relativement libre dans les départements et territoires d’Outre-mer. Disponible dans les stations services et les points chauds, les fumeurs pouvaient acheter leur tabac dans différents commerces. Depuis le 1er août 2011, la situation a changé. Les distributeurs doivent désormais disposer d’une licence particulière pour pouvoir vendre des cigarettes, délivrée par le Conseil Général.
En rendant la licence obligatoire, l’amendement Payet vise à réduire drastiquement le nombre de magasins vendant du tabac. En juillet 2011, il existait environ 2 000 points de vente sur l’île. Un chiffre qui pourrait descendre à 1 070 après la mise en application de ce texte de loi. Les petits commerçants craignent la fin pure et simple de leur activité. En effet, dans certains magasins de proximité, la vente de tabac représente près de 40 % du chiffre d’affaires.
L’objectif affiché par la sénatrice porteuse de ce texte est avant tout un but de santé publique. Anne-Marie Payet estime en effet que réduire le nombre de points de vente peut permettre de lutter contre le tabagisme. Mais ibrahim Patel, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion affiche son scepticisme quant à l’efficacité d’une telle réforme. En conférence de presse ce matin, le président a surtout souligné le coup d’arrêt qui allait être infligé à de nombreux commerces. S’ils se retrouvent privés du droit de vendre du tabac, beaucoup de petites épiceries de quartier risquent de mettre la clé sous la porte. L’achat de cigarettes était souvent l’occasion pour les clients d’acheter d’autres produits du quotidien.
D’autres points du texte suscitent l’interrogation des professionnels : le prix inconnu de la licence, les critères sur lesquels elle sera délivrée...La mise en place de cette nouvelle mesure inquiète les commerçants, qui y voient « la mort » de leur activité. Selon l’amendement, il est prévu de maintenir un point de vente pour un quota de 750 habitants sur l’île.

Pas de signature D’après Linfo.re 08/07/2011
http://www.linfo.re/-Societe-/Licence-de-vente-de-tabac-inquietude-et-colere-des-petits-commercants


Retour à « Vie quotidienne et tabac »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2023 Afdet