Suisse - Le Snus en question (20/12/2010)


Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 20 décembre 2010.


 Le Snus en question (20/12/2010)

Le Snus s’achète emballé dans un mini-sachet de thé ou en vrac dans sa petite boîte ronde. Le consommateur le place derrière la lèvre supérieure et le garde pendant quelques minutes, ou des heures. Ce tabac humide au goût amer et salé infuse dans la bouche et transmet rapidement la nicotine dans le sang. Pas de fumée, donc pas de désagrément pour l’entourage.
La consommation de snus a été dopée par la vague internationale d’interdiction de fumer dans les lieux publics. Il est pourtant interdit à la vente — mais pas à la consommation — en Suisse et dans l’Union européenne. Parce que le snus fait partie de sa culture, la Suède a obtenu une dérogation.
Ces dernières années, les douanes suisses ont observé une hausse régulière des volumes importés, passant d’une tonne en 2006 à plus de 12 tonnes en 2010.
Les sachets de snus ont fait parler d’eux à Berne. En septembre 2009, le conseiller national Christian Wasserfallen souhaitait ouvrir le débat sur l’autorisation à la vente. L’exécutif a préféré l’interdire. Un sachet contient jusqu’à deux fois plus de nicotine qu’une cigarette, donc davantage de risque de dépendance. Faux selon les travaux du Pr. Robert Molimard et de Jean Pol Tassin (Ndlr)
Depuis, le député radical a retourné sa veste. « Je pensais que le snus pouvait devenir un produit de substitution à la cigarette, explique Christian Wasserfallen. Mais étant donné la légère et continue diminution de fumeurs en Suisse, je me dis que notre population n’en a pas besoin ».
« Cela reste un produit cancérigène », rappelle Jean-Charles Rielle du Cipret, le Centre de prévention contre le tabagisme. Le médecin craint aussi que le tabac nordique séduise les jeunes. « Ce produit est à la mode dans cette tranche d’âge en Suède et en Amérique du Nord. C’est un risque que nous ne voulons pas prendre en Suisse ».

D’après Margaux Fritschy www.largeur.com 20/12/2010
Article complet sur http://www.largeur.com/?p=3311

Il n’existe pas de formation sérieuse à la tabacologie en Suisse, cela se sent ! (Ndlr)


Retour à « Tabacologie Suisse »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2023 Afdet