États-Unis - Déficit en GABA dans le cortex cingulaire = certains fumeurs plus vulnérables à la rechute (10/01/2013)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Pathologies tabagiques > Pathologies neuro-psychiques > États-Unis - Déficit en GABA dans le cortex cingulaire = certains fumeurs (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 10 janvier 2013.


 Déficit en GABA dans le cortex cingulaire = certains fumeurs plus vulnérables à la rechute (10/01/2013)

Pour le tabac, comme pour les autres substances addictives, les stimuli liés à la consommation (visuel, olfactif, tactile, ...) sont associés à une vulnérabilité à la rechute. Ce biais attentionnel dirigé vers ces stimuli fait qu’il est difficile de les ignorer, et pourrait correspondre à un déficit fonctionnel de certaines régions du cerveau comme le cortex cingulaire antérieur dorsal (CCAd), une région clé dans le contrôle cognitif et la prise de décision.
Des déficits du système GABAergique ont été liés à des troubles de la cognition et à la vulnérabilité à l’addiction. C’est pourquoi les auteurs de cette étude se sont intéressés au lien entre réduction de l’activité GABAergique dans le CCAd et biais attentionnel dirigé vers les stimuli liés à la consommation de tabac.Une corrélation négative significative est observée entre la diminution de l’activité GABAergique du CCAd et le biais attentionnel. Cette association est toujours significative si l’on prend en compte l’âge ou le CO expiré des sujets (qui sont tous deux aussi corrélés à l’activité GABA du CCAd).
Par ailleurs, une corrélation positive significative est observée entre l’augmentation de l’affect négatif (symptôme de sevrage) et le biais attentionnel.
Par contre, aucune relation n’est observée entre la dépendance (FTND), la consommation (paquets-année), ou la mesure du craving (QSU) et l’activité GABA du CCAd ou le biais attentionnel. Puisqu’une diminution de l’activité GABAergique dans le cortex frontal est associée à des fonctions cognitives perturbées, les auteurs suggèrent que les fumeurs présentant une diminution de l’activité GABA du CCAd manquent sans doute des ressources nécessaires pour ignorer les stimuli liés à la consommation de tabac, et sont donc plus susceptibles de rechuter.

Janes AC et al. Neuropsychopharmacology. [Epub ahead of print] 10/01/2013.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23306182


Retour à « Pathologies psychiques »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2023 Afdet