France - Le tabagisme interfère avec la génétique dans l’apparition de l’asthme ! (03/12/2008)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Pathologies tabagiques > Pathologies respiratoires > France - Le tabagisme interfère avec la génétique dans l’apparition de (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 3 décembre 2008.

 Le tabagisme interfère avec la génétique dans l’apparition de l’asthme ! (03/12/2008)

Certains variants du chromosome 17q21 sont reconnus comme augmentant le risque d’asthme. Un travail a été mené par une équipe INSERM en France sur les données de l’Étude Épidémiologique des Facteurs Génétiques et Environnementaux de l’Asthme (EGEA) qui permet d’aller plus loin dans la compréhension de cette association.
Une relation entre l’asthme et 36 variants simples (liés à un seul nucléotide autrement dits Single-Nucleotide Polymorphisms) du 17q21 a été recherchée chez 1 511 personnes issues de 372 familles. Le délai de survenue de l’asthme ainsi que l’exposition à des facteurs environnementaux ont été pris en compte pour l’interprétation des résultats.
Onze variants étaient associés de façon significative avec l’asthme (p < 0,01) et pour 3 d’entre eux (rs8069176, rs2305480, et rs4795400) le lien était très fort (p < 0,001).
L’association entre maladie asthmatique précoce (avant l’âge de 4 ans) et 4 variants a été trouvée hautement significative [p<10(-5)] alors qu’elle n’existait pas pour l’asthme survenu après l’âge de 4 ans.
Un lien a, de plus, été mis en évidence entre 6 variants du 17q21 et la survenue d’un asthme précoce mais seulement chez les sujets exposés au tabac [p < 5x10 (-5)]. Les enfants ayant un statut homozygote pour le variant rs8069176 avaient une augmentation du risque de 2,9 comparativement aux autres génotypes dans le groupe exposé au tabagisme.
Ce travail confirme l’interaction entre les facteurs génétiques et environnementaux. II permet une meilleure compréhension du rôle fonctionnel des variants du 17q21 dans la physiopathologie de l’asthme. L’augmentation du risque asthmatique conférée par les variants génétiques du 17q21 n’existe que pour l’asthme précoce et sont majorés par le tabagisme passif.

Bouzigon E : Effect of 17q21 variants and smoking exposure in early-onset asthma” J N Engl J Med. 2008 ;359(19):1985-1994

Dr Geneviève Démonet www.jim.fr allergologie, 03/12/2008

Résumé en anglais (un comble pour une étude française !)Ndlr : http://www.hal.inserm.fr/inserm-00335307/fr/


Retour à « Pathologies respiratoires »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2023 Afdet