États-Unis - La fumée de cigarette au secours du cancer de l’endomètre ? (03/06/2008)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Pathologies tabagiques > Pathologies gynéco-obstétriques > États-Unis - La fumée de cigarette au secours du cancer de l’endomètre ? (…)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 3 juin 2008.


 La fumée de cigarette au secours du cancer de l’endomètre ? (03/06/2008)

Plus de 200 000 cas diagnostiqués chaque année, 50 000 décès qui en découlent, 4e cancer chez la femme, le cancer de l’endomètre (CE) fait l’objet de travaux multiples, tant épidémiologiques que cliniques. Le rapport direct avec le taux d’estrogènes naturels a été souligné dans de nombreuses études. Mais d’autres facteurs incidents sont en cours d’évaluation et pour ce qui concerne une possible association avec le tabac, les doutes subsistent. Un travail paru récemment dans The American Journal of Medicine fournit des informations plus formelles.
Les auteurs ont donc réalisé une méta-analyse des essais épidémiologiques publiés jusqu’en juin 2007 et traitant d’un possible rapport entre la fumée de cigarette et le CE. Les bases de données MEDLINE et EMBASE ont servi de support à cette recherche.
Dix essais prospectifs et 24 études de cas contrôles ont été inclus dans cette analyse sur l’effet potentiel du tabac sur cette localisation. Dans les études prospectives le fait de n’avoir jamais fumé est significativement associé à une réduction du risque de CE (Odds Ratio OR 0,81 ; IC 95 %, 0,74-0,88), de même que dans les études de cas contrôles (OR 0,72 ; IC 95 %, 0,66-0,79). L’association inverse a été trouvée de façon significative chez les fumeuses actuelles et anciennes.
Six études prospectives et 6 études cas contrôles ont été retenues pour l’analyse quantitative. Et les auteurs ont alors relevé qu’une augmentation de consommation de 20 cigarettes par jour était statistiquement associée de manière significative avec une réduction du risque pour le CE, respectivement de 16 et de 27 % pour les études prospectives et pour les cas contrôles. De même, la cigarette était associée significativement à une baisse du risque chez les femmes ménopausées (RR 0,71 ; CI 95 %, 0,65-0,78) mais pas chez les femmes en pré-ménopause. De plus, la réduction du risque sembla plus importante chez les femmes avec traitement substitutif que chez les non-utilisatrices.
Résultats qui ne facilitent guère les conseils de prévention, d’autant que les mécanismes physiopathologiques qui pourraient expliquer cette pseudo-protection restent encore inconnus. Il faut donc se contenter des conclusions ex abrupto : réduction du risque de CE, en particulier pour la femme ménopausée, chez les fumeuses.

Dr Gérard Mégret 03/06/2008
http://www.sante.net/index4.php?ID=008af47df5d35c53644ca70e19450325&site_
origine=newsletter_mediscoop&nuid=e00dc2c8377f90c22b474d65e4de9d10&midn=2122
Références : The American Journal of Medicine Volume121, Issue 6, Pages 501-508.e3 (Juin 2008) Cigarette Smoking and the Risk of Endometrial Cancer : A Meta-Analysis Bo Zhou et al.
Résumé en ligne en anglais sur http://www.amjmed.com/article/S0002-9343(08)00194-0/fulltext


Retour à « Pathologies gynéco-obstétriques »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2024 Afdet