États-Unis - Le cannabis beaucoup plus toxique que le tabac (31/07/2007)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Dépendances > Dépendance au cannabis > États-Unis - Le cannabis beaucoup plus toxique que le tabac (31/07/2007)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 31 juillet 2007.


 Le cannabis beaucoup plus toxique que le tabac (31/07/2007)

L’AFP, LE PARISIEN et LA CROIX signalent que, selon une étude néo zélandaise, le cannabis est beaucoup plus toxique que le tabac.
L’AFP rapporte que, selon cette étude publiée par la revue Thorax, fumer un seul joint a les mêmes effets sur les poumons que fumer 2 à 5 cigarettes d’un coup.
Indiquant que l’équipe de l’institut de recherche médicale de Wellington a divisé un échantillon de 339 adultes en quatre groupes : ceux fumant uniquement du cannabis, ceux fumant uniquement du tabac, ceux fumant les deux et ceux ne fumant pas du tout, l’agence observe que tous ont été soumis à des examens des poumons (scanner à rayons X) et à des tests respiratoires.
L’agence rapporte que selon les chercheurs, l’équivalence de 2,5 à 5 cigarettes pour un joint est cohérente avec les formes de carboxyhémoglobine (forme d’hémoglobine toxique car associée à de l’oxyde de carbone à la place de l’oxygène) et de goudron, de 3 à 5 fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette.
D’après l’agence, les fumeurs de cannabis souffraient de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations, ce que les chercheurs expliquent par le fait que la consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, et que cela sollicite davantage les poumons, sachant d’autre part que plus la consommation augmente plus les dommages sont importants.
L’agence qui relève qu’en revanche, l’emphysème susceptible d’évoluer vers une insuffisance respiratoire chronique, n’a été constaté que chez les fumeurs de tabac ou chez ceux l’associant au cannabis, souligne que les chercheurs expliquent les effets du cannabis sur les poumons par la manière dont il est fumé (sans filtre, température plus élevée, inhalation plus profonde et rétention plus longue de la fumée).
LE PARISIEN parle de « coup de tabac sur le cannabis » et reprend les grandes lignes de l’étude (voir AFP). Le Pr. Dautzenberg, président de l’Office français de prévention du tabagisme, qui avec 60 Millions de consommateurs, a mené à l’aide d’une machine à fumer, un test comparant la combustion de cigarettes classiques, d’herbe pure, d’herbe avec du cannabis et d’herbe avec du tabac, affirme « Nous en étions arrivés à peu près aux même conclusions : le cannabis ou l’herbe produisent entre 3 et 5 fois plus de monoxyde de carbone que la cigarette ».
Évoquant les effets néfastes respectifs de la cigarette (emphysème) et du joint (dégradation des bronches avec obstruction respiratoire), le quotidien souligne que selon le Pr Dautzenberg, « En Occident, il n’y a pratiquement pas de fumeurs de cannabis qui ne fument pas aussi du tabac » et ils multiplient donc les risques pour leur santé.

MILDT 31/07/2007


Retour à « Cannabis »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet)
15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2023 Afdet