Soirée de gala du GEST 2013


Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 11 février 2016.


Le duo « Cavalier et Lâche ta laisse » avec Jean Perriot (Cavalier) et Michel Underner (Lâche ta laisse) nous présente le sketch « Nos femmes et le tabac »

Partie 1
Cavalier (C) : Dis-moi, elle est comment, toi, ta femme ?
Lâche ta laisse (LTL) : Fumeuse !
C : Ah ben comme la mienne, fumeuse aussi ; à croire qu’elles font un concours !
LTL : Oui, ….un concours de fumeuses !
….Et nous dans tout ça, on risque d’attraper le tabagisme passif !
C : Et c’est dangereux, ça, le « tabagisme passif », comme tu dis ?
LTL : TRES dangereux ! C’est Bertrand D qui l’a dit à la télé l’autre soir ! (s’énervant et tapant du pied) Le tabagisme passif c’est dangereux ; c’est dangereux ;c’est dangereux !

Partie 2
C : Mais dis-moi, si elles fument nos femmes c’est qu’il y a surement une raison ?
LTL : Ah non, moi j’vois pas
C : Si sisisisi ; Y’a surement une raison, mais une raison cachée ; c’est pour ça que tu la vois pas !
Ah ça y est, j’ai une idée. Dis-moi, elle est de quel signe, toi ta femme ?
LTL : La mienne est Verseau
C : Ah ben c’est pour ça qu’elle fume, ta femme ; c’est parce qu’elle n’aime pas rester seule ; la cigarette ça lui tient compagnie !
LTL : J’vois pas le rapport
C : Mais si, réfléchis bien : les verseaux, y supportent pas la solitude. C’est vrai, c’est tellement triste un « Verseau…litaire »
LTL : C’est très bon, j’aime bien ce passage moi : un « Verseau….litaire »
Et toi ta femme, elle est de quel signe ?
C : La mienne est vierge….depuis le début
LTL : Ah ben, cherche pas ;c’est pour ça qu’elle fume ta femme ; c’est pour combler un manque. Il lui manque quelque chose à ta femme
C : Non, j’vois pas ; ma femme a tout ce qu’il faut : elle a un nouvel aspirateur balai sans sac, la cafetière George Clooney, une tondeuse à gazon, le N° 5 de Brad Pitt, ah oui, j’oubliais, elle a le droit de vote également !!!
LTL : Mais tu m’as bien dit qu’elle faisait des TCC aussi ? Et tu trouves ça normal toi qu’elle fasse des TCC pour arrêter de fumer, ta femme ?
C : Oui, Ben pourquoi pas ; si ça lui fait plaisir !
LTL : Mais mais où elle va pour ses TCC alors ?
C : A Béziers, Ben pourquoi pas ?
LTL : Ah ben voilà. Tout s’explique : (C’est bien j’que j’pensais) ; ta femme, elle fume parce qu’elle a envie de Béziers !

Partie 3
C : Au fait, Dis-moi, elle est comment, toi, ta femme quand elle essaye d’arrêter de fumer ?
LTL : Pénible !
C : Ah ben comme la mienne, pénible aussi ; à croire qu’elles font encore un concours !
LTL : Oui, un concours de pénibles - Mais la mienne en plus, quand elle arrête de fumer elle est constipée ; alors ça lui donne des migraines et elle est encore PLUS pénible !

Partie 4
C : Moi la mienne, quand elle arrête de fumer, elle est dépressive
LTL : Ça doit être bien pénible ça, une dépressive ! Et tu fais quelque chose pour l’aider ?
C : Oui, J’lui chante une chanson
LTL : Et c’est quoi comme chanson ?
C : Une chanson gaie pour lui remonter le moral ; ça s’appelle « La tuberculeuse »
LTL : Et c’est comment les paroles ?
C : Tiens, j’t’ai apporté les paroles ; comme ça on va la chanter tous ensemble
(s’adressant à la salle) Vous allez chanter avec nous, vous aussi, ce sera encore plus gai
On va d’abord vous montrer et puis il y a sur vos tables la chanson dans l’enveloppe. Les paroles ont été composées par Gérard Peiffer, et la musique est de Henri-Jean Aubin. Cette chanson a été créée par Berthe Sylva au Sanatorium de Saint-Chamont en 1945 alors qu’on venait de lui enlever l’utérus. Gérard Mathern s’en souvient…. De la chanson ! C’est bien de la souffrance tout ça !
On le fait une fois et vous reprenez

CHANSON (avec une fiche pour nous et le public (= distribution avant le sketch) ?
1) La tuberculeuse, elle était bien trop FRILEUSE
Quand l’hiver est arrivé…
Sur elle le BK est TOMBÉ

2) La tuberculeuse, elle était bien trop NOCEUSE
Quand elle s’est déshabillée
Sur elle (DSK) le BK a SAUTÉ

3) La tuberculeuse, elle était bien trop FUMEUSE
Et après quelques années
Le BK l’a CONSUMMÉE
… et ses poumons c’ sont TROUÉS
… et ses poumons c’ sont TROUÉS

Allez, vous êtes prêts : tous ensemble ; un, deux, trois….

Partie 5
LTL :Ça doit bien l’aider ça ta femme, c’est vrai, c’est tellement gai et entrainant !
(Devenant subitement dubitatif) Mais rassure-moi dis-moi : si elles arrêtent de fumer, nos femmes, elles n’arrêtent que la cigarette ?
C : Ah ben non ; elles arrêtent tout ce qui contient du tabac : cigarettes, cigares, pipe…
LTL : Ah non, moi ça j’pourrais pas… ne plus avoir ma petite pipe le soir avant de dormir... j’aurais bien trop peur de devenir PÉNIBLE !

FIN du sketch


Retour à « Humour tabacologique »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet