USA - Statines pas aussi bien que le sevrage tabagique ! (05/04/2011)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Thérapeutiques > USA - Statines pas aussi bien que le sevrage tabagique ! (05/04/2011)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 5 avril 2011.


- Statines pas aussi bien que le sevrage tabagique !

Depuis une vingtaine d’années, les statines sont devenues indispensables dans la prise en charge des patients « vasculaires ». Leur riche mode d’action a pu faire espérer qu’elles pourraient contrecarrer certains des effets délétères du tabagisme.
Une étude a été menée pour examiner la valeur de cette idée. Il s’agissait d’évaluer le sur risque induit par le tabagisme chez des patients coronariens traités par de fortes doses de statines.
Pour ce faire, une analyse post hoc a rassemblé 18 885 patients issus de deux grands essais TNT (Treating to New Targets) et de IDEAL (Incremental Decrease in End points through Aggressive Lipid Lowering).
A l’inclusion, 4 196 patients n’avaient jamais fumé, 11 513 étaient d’anciens fumeurs et 3 176 étaient des fumeurs non sevrés. Tous les patients étaient des coronariens documentés.
Après ajustement, il ressort que, par rapport aux patients n’ayant jamais fumé, les fumeurs avaient un risque d’événements majeurs augmenté de près de 70 % (hazard ratio [HR] : 1,68 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] : 1,46-1,94). Ce risque était accru de près de 60 % chez les fumeurs par rapport aux anciens fumeurs (HR : 1,57 ; IC : 1,41-1,76).
La différence en terme de taux absolu d’accidents cardiovasculaires entre les ex fumeurs et les fumeurs non sevrés, à 5 ans, est de -4,5 % ce qui est deux fois plus que la diminution du nombre d’événements procurée par l’utilisation de fortes doses de statine par rapport à des doses plus modérées (- 1,7 % dans IDEAL et - 2,2 % dans TNT).
Les auteurs ont calculé qu’il suffit d’obtenir que 22 patients cessent de fumer pendant 5 ans pour éviter un événement cardiovasculaire majeur (décès d’origine cardiaque, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ou arrêt cardiaque ressuscité).
Cette étude - post hoc - suggère donc que même avec les traitements « modernes » actuels, dont les fortes doses de statines, la recherche du sevrage tabagique reste une mesure complémentaire essentielle et rentable chez les coronariens.

Impact of smoking on cardiovascular events in patients with coronary disease receiving contemporary medical therapy (from the TNT and the IDEAL trials) ; Frey P et coll. :. Am J Cardiol 2011 ; 107:145-50

D’après Dr Olivier Meillard JIM 05/04/2011 (parution de l’étude 15/01/2011).
http://www.univadis.fr/medical_and_more/fr_FR_JIMNews_Article?profileAOI=8&profileAOIName=M%C3%A9decine%20G%C3%A9n%C3%A9rale&sparam=jim,,47218

Résumé en anglais : www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21129718


Retour à « Thérapeutiques »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet