Canada - Médicaments : les jus de fruit peuvent réduire leur effet (20/08/2008)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Thérapeutiques > Canada - Médicaments : les jus de fruit peuvent réduire leur effet (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 20 août 2008.


- Médicaments : les jus de fruit peuvent réduire leur effet

Boire du jus de pamplemousse ou d’orange peut avoir des effets négatifs lorsque l’on suit certains traitements médicaux.
Jus de pamplemousse, jus d’orange et même jus de pomme jusqu’ici parés de toutes les vertus ne font pas bon ménage avec certains antibiotiques, antihypertenseurs, immunosuppresseurs, voire même quelques anticancéreux. En effet, en réduisant leur absorption dans l’intestin, ils diminueraient considérablement leur efficacité, selon des travaux présentés mardi à la dernière conférence de l’American Chemical Society à Philadelphie par l’équipe canadienne du Dr David Bailey qui s’attend à découvrir bien d’autres médicaments concernés par ce problème. Si cette information est confirmée par d’autres études, elle devrait modifier bien des habitudes diététiques privilégiant la consommation de jus pressés ou en bouteilles, au nom du sacro-saint principe des bienfaits vitaminiques.
Au début des années 1990, la même équipe canadienne avait montré exactement le contraire, mais sur d’autres médicaments. Ils avaient constaté, en effet, que le jus de pamplemousse peut accroître l’absorption de certaines molécules comme les statines prescrites pour lutter contre l’excès de cholestérol sanguin, au point de provoquer des effets secondaires majeurs, voire toxiques. Exemple : seule, sans jus de pamplemousse, une statine est faiblement absorbée par l’organisme, à hauteur de 5 %. Avec le jus de pamplemousse en plus, elle l’est 15 fois plus. C’est comme si le patient prenait 15 fois la dose prescrite.
Cette fois, les chercheurs ont mis en évidence l’inverse, à savoir une diminution d’efficacité d’une longue série de médicaments, dispensés en cas de problèmes médicaux sérieux, s’ils sont associés à ces boissons : des bêtabloquants prescrits en cas d’hypertension artérielle, de la ciclosporine destinée à éviter le rejet des greffes d’organes, des antibiotiques (ciprofloxacine, levofloxacine) et un médicament contre les mycoses, l’itraconazole (alias Sporanox). Un anticancéreux, l’étoposide serait également concerné par ces « liaisons dangereuses ».

Avertissements sur les notices
« Les jus de pamplemousse et d’orange diminuent nettement l’absorption de ces produits dans le conduit intestinal », explique le Dr Bailey, professeur de pharmacologie clinique à l’université Western Ontario au Canada pour qui « ces résultats devraient inciter à recommander aux patients traités d’éviter de consommer ces jus de fruit. Car il y a un risque de perte d’efficacité de leur traitement. »
Les médicaments absorbés par la bouche doivent traverser l’intestin. À ce niveau, il existe de nombreuses enzymes qui peuvent interférer sur leur métabolisme.
En fait, les chercheurs ont montré qu’un ingrédient actif du pamplemousse (la naringine) et des substances proches contenues dans l’orange et la pomme bloquent un vecteur clé des molécules thérapeutiques permettant de les faire absorber par l’organisme au niveau de l’intestin grêle. Elles sont mal assimilées et perdent de leur efficacité. En cas de prise de statines, le jus de pamplemousse bloque une autre enzyme dite CYP3A4 et produit l’effet inverse, à savoir une augmentation de leur concentration.
Un conseil : lorsque votre médecin vous prescrit l’un de ces traitements, évitez de consommer ces jus de fruit. Un avertissement déjà bien spécifié sur la notice de certains médicaments.

Catherine Petitnicolas http://www.lefigaro.fr 20/08/2008
http://www.lefigaro.fr/sante/2008/08/21/01004-20080821ARTFIG00002-medicaments-les-jus-de-fruit-peuvent-reduire-leur-effet-.php


Retour à « Thérapeutiques »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet