France - Île de la Réunion - L’amendement Payet sur le tabac inquiète les petits commerçants (30/06/2011)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Tabacologie Europe > Tabacologie France > France - Législation tabac > France - Île de la Réunion - L’amendement Payet sur le tabac inquiète les (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 30 juin 2011.


- L’amendement Payet sur le tabac inquiète les petits commerçants

Le Syndicat réunionnais des commerces alimentaires de proximité avait entamé une mobilisation à propos de l’amendement de la sénatrice Anne-Marie Payet sur les débits de tabac. Or, hier soir, la commission mixte paritaire a pris de vitesse leurs revendications en l’adoptant.
“Le tabac, c’est un peu comme la baguette de pain ou la brique de lait : c’est un produit de fréquentation. Nous l’enlever, c’est condamner les petits commerces.” Voilà en substance le discours tenu par Georgette Técher, présidente du Syndicat réunionnais des commerces alimentaires de proximité (Syrcap), “très inquiet” de l’adoption au Sénat de l’amendement de la Réunionnaise Anne-Marie Payet portant sur la création d’une licence autorisant la vente de tabac dans les DOM (notre édition du 25/06). “C’est tout un pan de l’activité économique de l’île qui est menacé car la vente de cigarettes assure du passage dans les boutiques, représentant parfois jusqu’à 40 % du chiffre d’affaires de certains commerces”, poursuit la présidente du Syrcap. Les petits commerçants s’inquiètent également des conditions d’attribution de la licence voulues dès le 1er août prochain par la sénatrice cilaosienne, mais qui attendent d’être définies par rapport au futur décret d’application de la loi. Ils espèrent, à tout le moins, que le nombre de licences qui devra être délivré soit équivalent au nombre de points de ventes (1 500 selon les distributeurs de cigarettes) actuellement recensés dans l’île. Et le Syrcap, qui avait déjà tenté d’infléchir la position de la sénatrice, de demander “une remise à plat de la situation”. Mais, dès hier soir, l’amendement a été examiné en commission mixte paritaire pour un examen final… et adopté.

Le soutien de Nassimah
Les petits commerçants avaient trouvé des raisons d’espérer dans le discours de Nassimah Dindar, la présidente du conseil général, que l’amendement voudrait justement voir délivrer ces licences. Celle-ci a fait part de son hostilité à cette mesure, souhaitant que ces licences soient délivrées par les services de l’État. Le conseil général devait d’ailleurs voter une motion contre cet amendement lors de son assemblée d’hier. Affichant son “souci de protéger notre économie et en particulier les très petites entreprises”, Nassimah Dindar assure au Syrcap, dans un courrier daté du 28 juin, avoir “demandé avec détermination que leur nombre (de licences, ndlr.) soit, dans un premier temps, égal au nombre de points de vente existant.” Et la présidente du Conseil général d’assurer être intervenue auprès des parlementaires réunionnais afin “que cet amendement soit rejeté en commission mixte paritaire”, lors de l’examen final de cette disposition. Aussi, le syndicat appelle les petits commerçants “à rester groupés et mobilisés contre un texte aux méthodes et à la mise en œuvre très brutales ”

S. G. Clicanoo.re 30/06/2011
http://www.clicanoo.re/11-actualites/13-economie/288660-l-amendement-payet-sur-le-tabac.html


Retour à « Législation tabac France »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet