Grande-Bretagne - Problèmes de comportement chez les enfants liés au tabagisme pendant la grossesse (04/11/2009)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Côté tabacologue sage-femme > Fœtus, nourrisson et tabagisme > Grande-Bretagne - Problèmes de comportement chez les enfants liés au (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 4 novembre 2009.


- Problèmes de comportement chez les enfants liés au tabagisme pendant la grossesse

Méthode
Les conclusions de ce travail sont fondées sur plus de 14 000 couples mère enfant, qui ont pris part à l’étude de la cohorte du millénaire (Millennium Cohort) enfants britanniques nés entre 2000 et 2001 issus de familles recevant des allocations familiales.
Les mères étaient classées en fumeurs « légers ou lourds », selon le nombre de cigarettes qu’elles fumaient tous les jours pendant la grossesse, et devaient noter le comportement des enfants à trois ans.

Conclusion
Les garçons dont la mère a fumé fortement pendant la grossesse ont été presque deux fois plus susceptibles d’afficher des problèmes de comportement. Et les enfants de fumeurs légers ont été près de 80 % plus susceptibles d’avoir des troubles d’hyperactivité avec déficit d’attention. Les filles de fumeurs légers et lourds étaient nettement plus susceptibles d’afficher des problèmes de comportement au moment où elles avaient trois ans que les filles dont les mères n’avaient pas fumé.

Le professeur Pickett a dit : « Fumer pendant la grossesse peut endommager la structure et la fonction du développement du cerveau fœtal, ceci a déjà été démontré chez les animaux. Le développement fœtal du garçon peut également être plus sensible à ce type d’agression chimique, ce qui pourrait expliquer pourquoi les garçons sont plus susceptibles d’avoir plus de problèmes de comportement que les filles. Fumer peut aussi stimuler les interactions complexes entre des facteurs génétiques et environnementaux qui contribuent au développement de l’enfant et de son comportement ».
L’étude a constaté que les filles dont la mère a stoppé pendant la grossesse étaient beaucoup moins susceptibles d’avoir des problèmes de comportement et d’hyperactivité avec troubles déficitaires de l’attention que les filles de mères non fumeuses, même si ces conclusions étaient fondées sur un petit échantillon.

Pr. Kate Pickett Journal of Epidemiology and Community Health 04/11/2009
Département des sciences de la santé et l’Hull York Medical School.
http://www.york.ac.uk/news-and-events/news/2009/smoking-in-pregnancy/

L’étude, en anglais, est en totalité sur http://press.psprings.co.uk/jech/october/ch89334.pdf


Retour à « Fœtus, nourrisson et tabagisme »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet