Finlande - Association entre la peur de prise de poids, la confiance en soi et la motivation à l’arrêt (01/01/2015)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Arrêt tabagique et prise de poids > Prise de poids > Finlande - Association entre la peur de prise de poids, la confiance en soi (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 1er janvier 2015.


- Association entre la peur de prise de poids, la confiance en soi et la motivation à l’arrêt

La peur de prise de poids au moment de l’arrêt pourrait affecter la motivation et la confiance en soi. C’est ce qu’a cherché à démontrer cette étude finlandaise. Elle a été réalisée sur un échantillon représentatif de la population, en se limitant aux fumeurs quotidiens ou se disant fumeurs occasionnels (avec une cotininémie >10 ng/mL, ils ont été considérés comme fumeurs quotidiens), soit un échantillon final de 600 fumeurs quotidiens (318 hommes et 282 femmes).
La peur de prise de poids a été évaluée par une échelle (Borelli & Mermelstein, Addict Behav, 1998), modifiée pour inclure aussi les fumeurs n’ayant pas l’intention d’arrêter de fumer.

La confiance en soi a été évaluée par une seule question : « Si vous deviez arrêter de fumer, quelle confiance avez-vous dans le fait d’arrêter pour de bon ? », le score allant de 0 (aucune confiance) à 10 (très grande confiance).
La motivation à l’arrêt a été évaluée par une seule question aussi : « A quel point avez-vous envie d’arrêter de fumer pour de bon ? », le score allant de 0 (aucune envie) à 10 (très envie). Pour les analyses en régressions multiples, des variables confondantes (selon une recherche dans la littérature scientifique) ont été prises en compte : âge, sexe, indice de masse corporelle (IMC), activité physique (nombre de fois par semaine). Le FTND a été utilisé pour évaluer la dépendance tabagique.
Les résultats montrent que plus les fumeurs sont concernés par la prise de poids, moins ils ont confiance en eux pour l’arrêt (β= -0,07 ; p<0,001), après ajustement par l’âge et le sexe. L’association était maintenue après ajustement sur l’IMC et l’activité physique (β= -0,07 ; p<0,001). En contrôlant selon le degré de dépendance, l’association était moins forte, mais restait significative (β= -0,04 ; p=0,02). Par contre la peur de prise de poids n’avait pas d’effet significatif sur la motivation à l’arrêt (β= 0,02 ; p=0,16).
Les auteurs concluent que dans cette étude transversale en population, au contraire d’autres études, ils n’ont pas trouvé que la peur de prendre du poids était associée à une moindre motivation à l’arrêt du tabac, mais que leur confiance en soi était diminuée, et recommandent des études longitudinales pour confirmer ces résultats.

Jacques Le Houezec Lettre de la SFT n° 57 01/01/2015
Source : Tuovinen EL et al. Nicotine Tob Res. 2014 Dec 26. pii : ntu277. [Publication électronique avant impression]
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25542916


Retour à « Prise de poids »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet