Royaume-Unis - Arrêt du tabac chez les jeunes : revue Cochrane (01/12/2014)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Statistiques du tabagisme > Royaume-Unis - Arrêt du tabac chez les jeunes : revue Cochrane (...)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 1er décembre 2014.


- Arrêt du tabac chez les jeunes : revue Cochrane

La dernière revue Cochrane sur l’arrêt du tabac chez les jeunes a pris en compte 28 études, incluant environ 6 000 adolescents.
La majorité des études comportent des biais, ce qui rend l’analyse plus difficile. Beaucoup d’études ont combiné plusieurs types d’intervention, et sont donc des interventions complexes (plus difficiles à interpréter aussi). La majorité des études a utilisé l’entretien motivationnel, associé à un support psychologique tel que les thérapies cognitives et comportementales (TCC), et certaines ont utilisé le modèle de changement de Prochaska.
Trois études basées essentiellement sur le modèle du changement ont obtenu un succès à long-terme modéré, avec un risque relatif RR=1,56 (IC 95% 1,21-2,01) à un an. Les 12 études qui ont inclus l’entretien motivationnel ont obtenu un RR=1,60 (1,28-2,01), mais aucune des 13 études incluant des interventions complexes, dont les TCC, n’ont obtenu de résultats significatifs, et n’ont pas pu être regroupées ensemble à cause d’une trop grande hétérogénéité. En regroupant 6 études du programme américain Not on Tobacco, un effet significatif marginal a été obtenu (RR=1,31 ; 1,01-1,71), mais 3 de ces études n’ont tenu compte que d’une abstinence de 24 h à 6 mois comme critère de succès. Les études des traitements pharmacologiques (1 avec TNS, 2 avec bupropion, dont une en association avec le TNS) n’ont pas montré d’efficacité, mais un profil de tolérance correct, sans évènements indésirables graves. Les conclusions de la revue Cochrane sont que les interventions complexes semblent plutôt efficaces (jugées soit sur l’abstinence de 30 jours ou l’abstinence continue à 6 mois), mais que compte tenu de la nature épisodique du tabagisme des adolescents, il est nécessaire de vérifier l’abstinence à long-terme. Il n’y a pas suffisamment de preuves pour privilégier une intervention plutôt qu’une autre, et il est nécessaire de réaliser des études solides méthodologiquement (randomisées et contrôlées) et avec une puissance statistique suffisante (les études ont souvent de trop faibles effectifs).

Jacques Le Houezec Lettre de la SFT n° 56 01/12/2014
Source :
Stanton A, Grimshaw G. Tobacco cessation interventions for young people. Cochrane Database of
Systematic Reviews 2013, Issue 8. Art. No. : CD003289. DOI : 10.1002/14651858.CD003289.pub5.
http://summaries.cochrane.org/CD003289/TOBACCO_are-there-any-smoking-cessationprogrammes-which-can-help-adolescents-to-stop-smoking#sthash.dwRwB6cT.dpuf


Retour à « Statistiques du tabagisme »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet