France - Les maladies parodontales du fumeur (25/09/2012)


Accueil du site www.tabacologue.fr > Côté tabacologue dentiste > France - Les maladies parodontales du fumeur (25/09/2012)

Ce site est destiné aux professionnels de santé. Dernier ajout le 25 septembre 2012.


- Les maladies parodontales du fumeur

Les maladies parodontales sont des maladies infectieuses multifactorielles qui atteignent le parodonte, c’est à dire les tissus de soutien des dents.
Le parodonte comprend l’os alvéolaire qui entoure les racines des dents, le ligament parodontal qui attache la racine de la dent à l’os, le cément qui est ce qui constitue la racine de la dent et la gencive qui vient recouvrir tous ces éléments.
Dans une bouche en bonne santé il y a des bactéries qui vivent en équilibre. Si leur nombre augmente et ou que leur composition change alors il apparaît un déséquilibre et la maladie peut alors se développer. La plaque bactérienne si elle n’est pas convenablement retirée peut, avec la salive, se durcir et devenir du tartre qui contient de très nombreuses bactéries.

Effets du tabac
Les fumeurs ont 5 à 7 fois plus de risque de développer une maladie parodontale que les non-fumeurs. Ils ont plus de dépôts que les non fumeurs, plus de tartre. Ils présentent peu de saignement des gencives du fait de l’effet vasoconstricteur de la nicotine. Le patient fumeur ne saignera pas des gencives et de fait ne sera pas alerté. L’inflammation est masquée. De même, la cicatrisation sera moins bonne, la réponse au traitement non chirurgical est aussi moins bonne. Les traitements chirurgicaux auront une cicatrisation aléatoire.
Les destructions sont plus importantes du fait d’une défense immunitaire diminuée sur le plan local, les poches parodontales sont plus profondes, les atteintes osseuses aussi.
Les altérations de la muqueuse buccale sont représentées par des perturbations de la kératinisation, des réactions inflammatoires, des cancers dus à des dégénérescences cellulaires.
Souvent le patient de plaint d’halitose (mauvaise haleine).

Effets de l’arrêt du tabac sur le parodonte
A l’arrêt du tabac, les signes inflammatoires apparaissent chez le patient : saignement, œdème, douleurs. Les traitements peuvent être entrepris valablement. Les dépôts de tartre diminuent, les traitements sont efficaces.

Les traitements
Le premier objectif, on l’aura compris, est l’arrêt du tabagisme. Le patient pourra se faire aider par un tabacologue.
Le traitement parodontal sera alors le même que celui exposé dans la partie « traitement parodontal ». Bien évidemment les résultats ne seront durables que si le patient est suivi régulièrement et encouragé dans ses efforts.

Bibliographie
Bergström J, Preber H : tobacco use as a risk factor. J periodontol 1994
Preber H & coll. Periodontal healing and periopathogenic microflora in smokers and non smokers. J Clin Perio 1995
Grossi & coll. Effects of smoking and smoking cessation on healing after mechanical periodontal therapy. J Am Dent Ass 1997

Dernière mise à jour le 25/09/2012
http://www.sfpio-paris.fr/?s=public&m=articles&h=1432ac2f148d8ac80367338dcef739b1&PHPSESSID=daaa86186940164213d672c806c485e1


Retour à « Santé bucco-dentaire et tabac »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | Nous écrire | Informations légales | Espace privé | © Copyright 2007 2017 Afdet